Frais d'expéditions GRATUIT à partir de 50 € d'achat. (En dessous de 50 € les frais de port seront de 8 €)
Frais de port : gratuit
Total TTC: 0,00 €

Contactez-nous

Faire un lien vers ARVsécurité

point-ARVsécurité Dans l’Île-de-France

Nos partenaires

EN 342 : vêtements de protection contre le froid

EN 343 pour les vêtements contre les intempéries.

EN 381 : vêtements de protection contre les coupures

EN 470 : vêtements de protection pour la soudure

EN ISO 11612 : vêtements de protection contre la chaleur et le feu.

EN 1149 : vêtements de protection contre l’électricité statique

EN 13034 : vêtements de protection contre les petites quantités de produits chimiques

IEC61482 : vêtements de protection contre les arcs électriques

image

Nouvelle norme internationale EN ISO 11612 remplace la norme EN551 et devient applicable pour vos vêtements de protection contre la chaleur et la flamme. En détails les nouvelles exigences de performance de vos vêtements EPI

Cette nouvelle norme internationale spécifie les exigences de performance pour l’assemblage des matériaux et vêtements à propagation de flamme limitée. Le but est de diminuer le risque que le vêtement brûle et devienne lui-même un danger, cette norme veut éviter que le porteur du vêtement subisse des blessures complémentaires à cause des vêtements.

Quelles sont les exigences posées par la norme EN ISO 11612 ?

Le modèle doit toujours satisfaire au code de propagation des flammes A1 ou A2 et à au moins 1 des codifications suivantes (de B à F). L’étiquette doit indiquer la classification obtenue. Le matériel doit être couvert d’un côté et il convient de prévoir un chevauchement suffisant entre la veste et le pantalon (20 cm en position debout).

Plusieurs exigences comme pour la norme EN 531 s’appliquent uniquement lorsque le modèle est associé à la codification D et/ou E :

point.png pas de rebord aux manches et aux jambes de pantalon

point.png les poches extérieures doivent être pourvues de rabats plus larges que la poche de 10 mm de chaque côté.

Cette exigence ne s’applique pas aux poches latérales sous la taille, dont l’ouverture doit suivre un angle de moins de 10° par rapport à la couture verticale. Ce point correspond à l’exigence de la norme ISO 11611 pour les vêtements de soudage (et constitue un assouplissement par rapport aux spécifications mentionnées dans la norme EN 531 D/E).

Les fermetures doivent :

point.png Etre recouvertes d’un rabat

point.png Les boutons doivent être espacés de 15cm

Qu’est-ce qui a changé par rapport à la norme EN531 ?

point.png La doublure doit être retardatrice de flamme, comme le tissu extérieur de code A (sans s’embraser, sans fondre et sans trouer)

point.png Le caractère retardateur de flamme est (également) testé après le nombre maximum de lavages (=50)

point.png Exigences concernant la résistance des coutures (min. 225 N) et le caractère retardateur de flammes

LA NORME ARC ELECTRIQUE: IEC 61482

image Les risques liés à l’arc électrique sont les suivants :

point.png brûlures 3ème degré

point.png dégradation, perte d’audition

point.png altération des voies respiratoires

point.png lésions oculaires

La performance du vêtement peut être qualifiée par :

• Les valeurs de performance technique de l’arc (ATPV* ou EBT50) mesurée selon la norme IEC 61482-1-1 (test à l’arc libre). On obtient alors une valeur en cal/cm², 1 cal/cm² équivaut à l’exposition de la flamme d’un briquet sur un doigt pendant 1 seconde.

• La classe de protection à l’arc des matériaux et vêtements selon la norme IEC 61482-1-2 (test à l’arc contraint). On obtient une classification de 1 ou 2

suivant la résistance thermique à l’arc d’une intensité de 4 ou 7 kA.

Les vêtements de protection ne constituent pas à eux seuls une protection suffisante et doivent être associés à d’autres équipements de protection (gants, casques, …). Ce ne sont en aucun cas des vêtements isolants.

*ATPV = Arc Thermal Performance Value

LA NORME ATEX

image

* Directive 1999/92/CE – Annexe 2 – Partie 3

En vue de prévenir les risques d’inflammation, conformément à l’article 3, il convient de prendre également en compte les décharges électrostatiques provenant des travailleurs ou du milieu de travail en tant que porteurs ou générateurs de charges. Les travailleurs doivent être équipés de vêtements de travail appropriés faits de matériaux qui ne produisent pas de décharges électrostatiques susceptibles d’enflammer des atmosphères explosibles.

* Directive 89/686/CEE – Clause 2.6

EPI destinés à une utilisation dans des atmosphères explosibles.

Les EPI destinés à une utilisation dans des atmosphères explosibles doivent être conçus et fabriqués de façon telle qu’ils ne puissent être le siège d’un arc ou d’une étincelle d’origine électrique, électrostatique, ou résultant d’un choc, susceptibles d’enflammer un mélange explosible.

La réglementation fait bien mention de la norme 1149-5.

A ce jour la norme 1149-5, qui réglemente la conception des vêtements de protection à dissipation électrostatique, reste LA norme de référence concernant les vêtements de protection destinés à être utilisés en zone ATEX. Cette norme peut cependant s’avérer insufisante sous certaines atmosphères (par exemple enrichies en oxygène, …).